Production des
textiles

Confection

L’art de la coupe
Ce qu’accomplissent les collaboratrices du département coupe est tout sauf simple. Car c’est uniquement lorsque chaque pièce de textile est coupée à la mesure exacte et dans le droit-fil qu’elle retrouve sa forme parfaite après le lavage. Les tissus épais sont coupés à la main, les autres sont partagés selon le droit-fil à la machine.

Travail manuel et haute technologie
D’habiles couturières s’occupent de la finition de chaque pièce de linge séparément. Elles utilisent à cette fin non seulement les machines à coudre traditionnelles mais également des appareils spéciaux comme des machines pour ourlet ajouré, boutonnière ou bourdonnet. Du travail manuel à l’état pur. Les coutures latérales des parures de lit sont cousues en quelques secondes par une machine de confection. La brodeuse multi-têtes informatisée dote linge éponge, linge de table et linge de lit de logos, noms ou monogrammes en un tournemain.  Sur ce plan-là aussi, Schwob SA mise sur la technologie de pointe pour assurer la qualité la meilleure, la précision et l’efficacité. La machine à ourlets en longueur partage la pièce d’étoffe tout en la cousant des deux côtés. Il lui faut seulement trois minutes pour 100 mètres linéaires. Une autre coupe et coud en transversale le linge de lit et de table en un seul passage. C’est ainsi qu’il est possible de produire, par exemple, jusqu’à 2200 serviettes par jour.